Nos actions

Depuis sa création, L’association « Aides aux Handicapés du Cambodge » commence ses actions au Cambodge à partir de février 1992 en plusieurs phases :

La première phase : phase d’étude des besoins et d’installation (de 1992 à 1993)

Elle consiste à évaluer les besoins et chercher un endroit pour installer un centre d’actions de notre association. En raison de délabrement de réseaux routiers, nous avons visité Phnom-Penh et 3 chefs-lieux de province (Battambang, Kompong Cham et Prey-Véng). Nous avons constaté la présence de nombreuses personnes amputées doit d’une jambe, soit de deux jambes et soit d’une main ou deux mains. Nous avons offert des dons en médicaments, en vêtements et en argent pour financer les prothèses.
En 1993, nous avons équipé une salle de kinésithérapie à l’hôpital de Prey-Véng, et ce en collaboration avec Handicap International. Nous avons également visité un centre de fabrication de prothèse, géré par un organisme japonais, qui fabrique des prothèses en plastique, très esthétiques, robuste et très efficaces. L’ampleur de budget nous a fait abandonner l’idée de fabriquer nous-même les prothèses mais nous continuons à accompagner financièrement les handicapés pour l’obtention d’une prothèse, indispensable pour leur intégration sociale.


Patient handicapé à Prey-Véng Patient handicapé à Kompong Cham



La deuxième phase en 1994 : Actions médicales : Création d’un Centre de Soins à Phnom-Penh.

Après avoir constaté un énorme besoin de soins médicaux chez les handicapés victimes des mines anti-personnel, nous avons décidé de créer un Centre de Soins à Phnom-Penh, assuré tous les jours (sauf dimanche et jours fériés) et de 8h à 12h puis de 14h à 17h, par un médecin, un assistant et une aide-soignante. Le médecin fait un interrogatoire détaillé, examine le patient et donne une explication détaillée de sa maladie et du traitement à prendre, en respectant le principe de traitement le plus efficace et le moins cher possible. Après chaque consultation, le patient reçoit un traitement pour 3 jours afin d’éviter le trafic de médicaments.
Dans certains cas, les examens complémentaires comme la radio des poumons, de l’abdomen ou des membres, ainsi que les bilans biologiques (NFS, ionogramme…) peuvent être demandés en tenant compte des moyens du patient. De 1994 à 2007, Dr Thavy NGUON participe à la consultation dans le Centre et à la consultation ambulatoire pendant 3 semaines par an.
En 2001, les Docteurs ENG Sireyrith et TAN Sivy se sont joints à notre équipe médicale.
En 2006, nous avons signé une convention avec l’institut des Soins Infirmiers de CAEN permettant à deux élèves infirmiers de faire un stage dans les hôpitaux de Phnom-Penh et de Kompong Cham, et de participer à nos consultations dans notre Centre et à la campagne. De 1994 à 2007, nous avons réalisé 32900 consultations dans notre centre, et 2350 consultations ambulatoires dans plusieurs villages du district Kong Pisey, province de Kompong Speu.


 
     
 

La troisième phase : Actions sociales

a) Aides aux enfants handicapés de 1995 à 2000 :
Nous avons distribué 3000 paires de lunettes aux personnes âgées à Phnom-Penh et en province, ainsi que des centaines de jouets aux enfants des orphelinats à Phnom-Penh et Kien klaing (banlieue de Phnom-Penh. De 1997 à 2003, grâce à l’aide d’EMMAÜS-ASIA dirigé par le Père Robert VALLADE, nous avons ouvert un centre d’hébergement qui a pour but d’héberger, scolariser et apporter les affections aux enfants handicapés.
Nous les avons accompagnés à la rééducation fonctionnelle et leur fournir les prothèses dont ils ont besoin. Faute de ressources financières, nous avons dû fermer ce centre mais nous poursuivons le parrainage d’une fille, nommée Sophanuch. En 2012, elle suit ses études en 2è année de comptable dans un institut privé à Phnom-Penh.
 
Les enfants hébergés dans notre centre, sont logés, nourris, habillés par deux membres féminins de notre équipe   Ils sont, comme ce garçon amputé d’une jambe à cause d’une mine antipersonnel, accompagnés par notre équipe pour les soins nécessaires
 
Ils sont scolarisés. Nous leur fournissions les livres et les cahiers dont ils ont besoin.   Ils participent aux jeux avec les autres enfants du quartier.

b) Construction des puits pour les familles des handicapés et des démunis ( 1996 à ce jour)
Constatant que la plupart des handicapés se sont bien intégrés en famille dans leur milieu rural, nous avons décidé de leur offrir un puits par famille. Ils s’engagent de partager l’eau de puits avec leurs voisins et de l’entretenir. Ainsi, leur niveau de vie s’est amélioré.
 
  Inauguration du 1er puits offert à la famille d’un handicapé, amputé de deux jambes (victime d’une mine antipersonnel) sous la présidence de Père Robert VALLADE, président de l’EMMAÜS-ASIA, siégé au Japon.

FINANCEMENT :

Le financement de nos programmes est assuré par :
- les cotisations des membres dont le nombre atteignait 260 en 1997,
- les dons des particuliers et de l’entreprise SOMEC,
- Participation des élèves de l’école Sainte Bernadette à Beauvais (60), lors de Carême de 1995,
- les manifestations et les ventes des produits artisanaux du Cambodge pendant les fêtes de Nouvel An cambodgiens au Bois de Vincennes, de 1992 à 1997,
- Les soirées dansantes organisées à Ablon-sur-Seine avec la participation de Mr Jean-Pierre HERMELLIN, Maire et Conseiller Général, de 1997 à 2002,
- Les soirées et tombola organisés par Mr Robert MALAQUIN et ses amis à Réchicourt-le-Château (57),
- Subvention de 50.000 Frs par le Gouvernement français en 1997,
- Participation des paroissiens de Pont-Sainte-Maxence (60) au concert et Carême organisés par Père Jean-Maurice CHAMPAGNE et Mme Françoise REVERTE pendant 4 ans,
- Participation des élèves du lycée Saint Vincent de Paul à Beauvais (60) en 2001,
- Subvention par le Père Robert VALLADE, président de l’EMMAÜS-ASIA de 1997 à 2002.

  Soirée dansante organisée à Ablon-sur-Seine sous la présidence de Monsieur le Maire Jean-Pierre HERMELLIN
Remise de chèque à Réchicourt-le-Château (57)  
 
Remise de chèque par Madame le proviseur du lycée Saint Vincent de Paul à Beauvais (60)   Remise de chèque par le Père Jean-Maurice CHAMPAGNE à Pont-Sainte-Maxence

CONCLUSION

De 1992 à 2012, nous avons réalisé des programmes médicaux et sociaux, très ambitieux au profit des handicapés adultes et enfants, victimes des mines antipersonnel, et ce grâce à la participation très active de nos membres, de nos amis en France et au Japon.
En raison de la baisse des recettes, nous poursuivons nos activités dans le parrainage et les constructions des puits pour les familles des handicapés et des démunis.
Nous remercions vivement nos amis qui continuent à nous soutenir. Nous vous invitons à les suivre dans les programmes de parrainage et de puits.

 
  Association d'Aides aux Handicapés du Cambodge 5 Allée Félix Leclerc, 60000 Beauvais, France
 
.